Un cas de démence sur trois pourrait être évité

Par Fabienne Rigal
Publié le 20/07/2017
- Mis à jour le 20/07/2017

La première commission du « Lancet » sur la prévention et la prise en charge de la démence a identifié les paramètres sur lesquels il est possible d’agir pour réduire le risque de démence. L’étude, présentée lors de la conférence internationale de l’association Alzheimer (AAIC) qui s’est tenue à Londres, a aussi été publiée dans « The Lancet ». Elle évalue en particulier le bénéfice qu’il y aurait à annuler chacun des facteurs de risque pris en compte, et présente dix objectifs pour améliorer la prise en charge.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?