Un cabinet d’infirmiers soupçonné d’une fraude à la Sécu de 1,3 million d’euros

Publié le 09/01/2012

Un cabinet d’infirmiers libéraux de Toulouse vient de fermer ses portes à la suite d’une enquête pénale pour escroquerie en bande organisée. Les 21 infirmiers du Centre infirmier Saint-Alban (CISA), spécialisés en psychiatrie, sont soupçonnés de fraude à l’assurance-maladie pour un montant de 1,3 million d’euros. Ils auraient facturé deux fois les mêmes actes médicaux, voire des actes fictifs. « Ces infirmiers se contentaient d’une simple visite de courtoisie et facturaient 15 euros l’acte qu’ils envoyaient à la caisse primaire », explique une source proche du dossier au journal « la Dépêche ». Le quotidien rapporte que le cabinet envoyait même la note aux caisses pour une sortie au cinéma ou au supermarché.

A. B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr