L’ézétimibe

Un bénéfice clinique modeste, incomplet mais significatif  Abonné

Publié le 26/01/2015

Depuis sa mise à disposition, il y a une dizaine d’années, l’ézétimibe, molécule diminuant l’absorption intestinale du cholestérol et diminuant ainsi le LDL cholestérol de 15 à 20 %, est devenue une molécule controversée. En effet, au terme de plusieurs essais thérapeutiques évaluant son effet sur des critères intermédiaires (comme l’épaisseur intima-média carotide), il a été envisagé qu’elle ne permette pas de diminuer le risque d’événements cardiovasculaires (CV) majeurs et n’aurait pas d’utilité clinique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte