Congrès européen de gastroentérologie

Un anti-IL-12/IL-23 prometteur dans la rectocolite hémorragiqu  Abonné

Par
Publié le 15/11/2018
rectocolite hémorragique

rectocolite hémorragique
Crédit photo : PHANIE

Une étude de phase III a été menée chez 961 patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère, parmi lesquels 51 % étaient en échec à une biothérapie (dont 17 % à un anti-TNF et au vedolizumab). Ils recevaient soit l’ustekinumab (UST) à 130 mg, soit à 6 mg/kg, soit un placebo.

Plus de rémissions et de réponses cliniques

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte