Un accompagnement psychologique à deux dimensions  Abonné

Publié le 15/11/2012

La prise en charge psychologique des femmes infectées comporte deux dimensions : l’observance et l’éducation thérapeutique. Généralement assurée par un médecin et une infirmière dédiée, il consiste à évaluer la patiente dans son environnement social, familial et professionnel, et à lui expliquer les tenants et les aboutissants de l’infection à VIH. La problématique du traitement au long cours (gestion des médicaments dans la vie quotidienne et de leurs effets secondaires) est abordée rapidement, dès la première ou la deuxième consultation après l’annonce du diagnostic.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte