Troubles de l’éjaculation

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 12/04/2018

« Lorsque les lésions médullaires [LM] sont hautes (tétraplégie, par exemple), des éjaculations expulsives peuvent être déclenchées, explique la Pr Frédérique Courtois. Inversement, dans les lésions basses, l’activité génitale réflexe (éjaculation) est altérée, mais des émissions de sperme peuvent être préservées par stimulation psychogène. Ces émissions sont souvent fertiles, mais asthéniques et vécues avec peu de plaisir (comme une incontinence séminale plutôt qu’une éjaculation paroxystique). »

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?