Trois ans de prison ferme pour un généraliste accusé d’agressions sexuelles

Publié le 29/04/2011

Un généraliste d’Arces-Dilo, dans l’Yonne, a été reconnu coupable d’agressions sexuelles sur 7 patientes, entre 2005 et 2008, et condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme, assortis d’une mise à l’épreuve avec obligation de soins et interdiction d’exercer la médecine. Deux patientes qui avaient demandé une indemnisation recevront 2 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 800 euros au titre des frais de justice.

Les enquêteurs avaient interrogé quelque 200 patientes après que l’une d’entre elles a porté plainte à la gendarmerie. Le médecin niait les accusations portées contre lui, qui allaient, pour certaines des plaignantes, jusqu’au viol. Il expliquait qu’il pratiquait des méthodes chinoises avec des massages sur l’ensemble du corps. L’audience, en mars, s’était déroulée à huis clos.

À la fin de 2008, le juge d’instruction avait interdit au généraliste de pratiquer la médecine. Mais en appel, il avait été autorisé à reprendre ses activités, à condition de ne soigner que des hommes.


Source : lequotidiendumedecin.fr