Trithérapies sans insuline : attention  Abonné

Publié le 05/11/2012

Si l’on envisage une trithérapie sans insuline - à considérer avec prudence vu les risques d’effets secondaires et d’interactions - il faut impérativement utiliser des antidiabétiques présentant des mécanismes d’action complémentaires. « Certaines études ont montré l’intérêt d’ajouter un troisième médicament autre que l’insuline à une bithérapie… De façon non surprenante, cependant, la réponse la plus efficace à ce stade sera, en général, le passage à l’insuline.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte