Toxicomanie : une mesure anti-détournement détournée aux États-Unis

Publié le 13/07/2012

Antalgique de palier 3 indiqué dans les douleurs modérées à sévères, l’Oxycontin avait vu sa formulation modifiée en août 2010 aux États-Unis, afin de le rendre moins facile à injecter ou à inhaler, autrement dit afin de lutter contre le mésusage. Une étude américaine chez 2 566 patients toxicomanes signale que depuis cette nouvelle formulation de l’Oxycontin destinée à empêcher ce détournement, la consommation d’héroïne est à la hausse. Une enquête chez 103 d’entre eux ayant répondu à un questionnaire détaillé révèle un report de leur addiction sur des produits plus dangereux, l’héroïne en premier chef.

Contrairement aux États-Unis, la France semble épargnée par le mésusage, où « moins de 10 cas d’abus et de dépendance ont été notifiés entre 2006 et 2008 malgré l’augmentation des ventes », d’après l’ANSM. Ce qui explique qu’il n’y a d’ailleurs pas eu de changement de formule pour ce produit en France. L’ANSM prévoit une analyse des bases de données concernant les stupéfiants courant 2013.

N Eng J Med, publié en ligne le 12 juillet 2012.

Dr I. D.

Source : lequotidiendumedecin.fr