Hollande : un état de grâce

Tout a changé  Abonné

Publié le 22/01/2015
1421892680579156_IMG_145565_HR.jpg

1421892680579156_IMG_145565_HR.jpg
Crédit photo : AFP

François Hollande a certes été aidé par une conjoncture sinistre, un peu comme si, sur l’amoncellement des échecs, s’était posé un événement dont l’effrayante gravité minimisait tout le reste et contraignait le pays à revoir l’ordre de ses priorités. Ce qui se passera dans les mois qui viennent peut contrecarrer les desseins du président ou les aider, mais il est bien peu probable qu’il redescende au niveau d’impopularité de la fin de l’automne 2014. Il lui a fallu plus de deux ans et demi pour imposer son autorité, mais il y est enfin parvenu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte