Touraine ressort l’arme du tiers payant contre les agressions de médecins

Publié le 01/02/2013
1359733482406957_IMG_98226_HR.jpg

1359733482406957_IMG_98226_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Après l’agression à main armée, le 17 janvier, d’une jeune généraliste aux Mureaux (Yvelines), Marisol Touraine s’est dite « sensible » ce vendredi à l’idée de généraliser le tiers payant pour éviter la circulation d’argent dans les cabinets médicaux.

« Je suis sensible à la demande qui est faite qu’on puisse généraliser le tiers payant, a déclaré la ministre de la Santé sur RMC. C’est techniquement assez compliqué mais il faut avancer dans cette direction-là ».

« S’il n’y a plus d’argent dans les cabinets, c’est clair qu’il y aura moins d’incitation de la part des agresseurs à s’y rendre », a-t-elle ajouté.

Généralisation progressive

La généralisation du tiers payant, dispositif défendu par MG France, faisait partie du programme santé de François Hollande pendant la campagne présidentielle.

À cette date, Marisol Touraine avait précisé que cette mesure s’appliquerait de manière progressive, dans un premier temps dans le cadre de l’exercice regroupé avant d’être proposée aux médecins libéraux volontaires.

Dans le milieu médical, la généralisation du tiers payant ne fait pas l’unanimité, certains médecins redoutant surtout l’incapacité des caisses à gérer techniquement le remboursement.

 A.B.-I (avec l’AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr