Touraine promet aux centres de santé d’augmenter la part de rémunération forfaitaire

Publié le 03/10/2013
1380806111459682_IMG_112204_HR.jpg

1380806111459682_IMG_112204_HR.jpg
Crédit photo : AFP

La ministre de la Santé a tenu un discours positif à l’égard de la médecine salariée de premiers recours et du développement du travail en équipe, à l’ouverture du 53e Congrès national des centres de santé, ce jeudi à Paris.

Rappelant la thématique du congrès (les déserts médicaux), Marisol Touraine a donné des gages aux professionnels de santé qui exercent dans ses structures, les assurant de la place « renforcée » des centres « dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de santé ».

Après avoir confirmé que la première étape de la généralisation du tiers payant sera son application aux bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS) « dès 2014 », Marisol Touraine a concédé que « le recouvrement du tiers payant est problématique » pour les centres, qui le pratiquent de manière systématique. Pour y répondre, la ministre « souhaiteque l’assurance-maladie ouvre [aux centres de santé] début 2014 l’accès à l’outil de consultation des droits, le CDR », système qui permet de visualiser la situation des droits des patients à une date donnée, en l’absence de carte Vitale. La ministre a en revanche fait l’impasse sur le « forfait de gestion » réclamé par les médecins des centres pour assurer la gestion du tiers payant.

Participation aux « négos »

Sur le développement du travail en équipe, la ministre a félicité les centres de santé, « pionniers » en la matière. Le travail en équipe et la prévention sont « les deux enjeux autour desquels doivent se construire les expérimentations des nouveaux modes de rémunération », a-t-elle indiqué. L’augmentation de la part de rémunération forfaitaire pour les soins de premiers recours qui portent sur ces deux objectifs sera « la priorité dans les mois à venir ».

Autre revendication des professionnels des centres de santé : participer aux négociations conventionnelles au même titre que les libéraux. Ce sera le cas « dès la prochaine négociation interprofessionnelle sur les rémunérations d’équipes ». « Les centres de santé pourront faire partie des 150 nouvelles équipes dès le début de 2014 et pourront bénéficier des nouveaux modes de rémunération », s’est réjouie la ministre.

Les maîtres de stage indemnisés

De plus, les médecins des centres de santé pourront « participer à la permanence des soins ambulatoires ». S’agissant de la rémunération des activités de maîtrise de stages, Marisol Touraine a encouragé les centres à « poursuivre sur cette voie ». « Je veux que vous puissiez être indemnisés pour le temps que vous consacrez à cette démarche », a-t-elle dit. Enfin, les centres de santé bénéficieront d’un « rapprochement » avec les CHU. Pas de calendrier ni de mesures concrètes, mais la direction générale de l’offre de soins (DGOS) planche déjà sur ces sujets.

ANNE BAYLE-INIGUEZ

Source : lequotidiendumedecin.fr