Syphilis précoce à la Réunion

Toujours en hausse  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 17/01/2019

Sur l'île de la Réunion, le premier signal de recrudescence de la syphilis date de 2008 et concernait majoritairement des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. La tendance sur les dernières années, évaluée grâce au recueil des données dans le cadre du réseau ResIST, est toujours à la hausse avec une épidémiologie spécifique : forte proportion d'hommes hétérosexuels, de femmes et de sujets séronégatifs pour le VIH, avec pour conséquence un risque préoccupant pour les femmes enceintes et les nouveau-nés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte