Courrier des lecteurs

Tohu-bohu pour un certificat de décès  Abonné

Publié le 30/01/2014

J’ai été un peu interloquée par le foin causé par un certificat de décès qui n’avait pas été délivré dans les heures immédiates suivant le trépas. Je pense que le préfet devrait se renseigner sur le délai, entre le décès et ledit acte, qui doit être d’au moins 12 heures. Qu’effectivement, la signature de ce certificat n’est pas une urgence sauf pour les établissements funéraires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte