Titularisation des contractuels : la FHF redoute une ardoise à 420 millions d’euros

Publié le 28/03/2012

Pendant 4 ans, un dispositif va permettre aux agents contractuels de la fonction publique d’accéder, sous certaines conditions, à des postes de titulaires.

Selon la Fédération hospitalière de France (FHF), ces titularisations vont coûter 420 millions d’euros aux hôpitaux publics dans les quatre prochaines années. « Si les objectifs poursuivis sont légitimes, leur impact financier ne peut manquer d’inquiéter », indique la FHF.

L’objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) hospitalier voté par le Parlement pour 2012 oblige déjà les établissements à réaliser des économies à hauteur de 450 millions d’euros cette année.

La titularisation de contractuels imposerait de nouvelles mesures de rigueur « correspondant à une nouvelle suppression de neuf mille postes », affirme la FHF. Selon la Fédération, les hôpitaux publics emploient 43 885 agents en CDI et 101 586 en CDD.


Source : lequotidiendumedecin.fr