Télémédecine : les médecins spécialistes libéraux de l’UMESPE réclament une « nomenclature appropriée »

Publié le 22/04/2014
1398172363517063_IMG_128238_HR.jpg

1398172363517063_IMG_128238_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La branche « spécialiste » de la Confédération des syndicats médicaux français (UMESPE–CSMF) demande l’ouverture rapide du chantier tarifaire sur la télémédecine, qu’elle juge « utile » pour la coopération entre les médecins traitants et les autres professionnels de santé.

Se disant « écartés » de l’expérimentation « territoires numériques », ces professionnels estiment qu’il faut en priorité « concrétiser » le dossier médical numérique et développer une nomenclature des actes de télémédecine « appropriée » dans le cadre de la convention médicale.

« Afin de donner une valeur à ces actes », l’UMESPE propose la création de forfaits techniques pour le matériel.

Le syndicat réclame également la mise en place d’un comité de pilotage national paritaire pour recueillir les candidatures de médecins à l’expérimentation « territoires numériques » et créer une cellule d’accompagnement des projets libéraux.

La télémédecine ne doit pas être le domaine réservé de l’hôpital, conclut l’UMESPE. « Les médecins libéraux doivent pouvoir se l’approprier. »

A. B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr