Forme séropositive de la femme

Surveiller aussi le poumon  Abonné

Publié le 11/12/2014

Le suivi longitudinal des 121 700 femmes de la Nurse’s Health Study a permis d’apprécier la surmortalité liée à la survenue d’une PR. Entre 1976 et 2010, 960 diagnostics de PR ont été portés et 261 des femmes concernées sont décédées. Les 3 principales causes de décès sont oncologiques (29 %), cardiovasculaires (22 %) et bronchopulmonaires (16 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte