Surveillance d’un traitement anticoagulant : MG France stupéfait de la rémunération de 40 euros pour les pharmaciens

Publié le 06/04/2012

En réaction à la signature de la nouvelle convention entre les syndicats de pharmaciens et l’assurance-maladie, MG France « tient à marquer sa stupéfaction » devant une nouvelle disposition qui consiste à rémunérer 40 euros par an la surveillance d’un traitement anticoagulant par les officines.

« Après avoir affirmé qu’elle ne disposait pas des marges financières pour revaloriser la médecine générale, l’assurance-maladie estime que la surveillance d’une seule ligne de prescription vaut autant que la prise en charge globale d’un patient atteint d’une affection de longue durée (ALD) par le médecin généraliste traitant », s’agace le syndicat. Sans pour autant dénigrer la coopération interprofessionnelle, MG France souhaite rendre ce forfait « également accessible au médecin traitant chaque fois qu’il estime nécessaire d’assurer lui-même ce suivi ».

 A. B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr