Suicide de l’anesthésiste de Châteauroux : l’Ordre des médecins fait part de sa profonde compassion

Publié le 20/03/2014

Après « l’événement tragique » survenu à l’hôpital de Châteauroux (une jeune femme médecin d’origine roumaine s’y est donné la mort le 16 mars), le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) « tient à exprimer sa profonde compassion à tous ses proches », ainsi qu’aux étudiants, internes et médecins travaillant dans cet hôpital.

Pour l’Ordre, ce drame interpelle le corps médical et les pouvoirs publics « sur la nécessité de prendre en compte les difficultés d’exercice et l’isolement » auxquels sont confrontés les praticiens exerçant en établissement. L’institution souligne aussi « l’ampleur des difficultés d’insertion » que rencontrent les médecins à diplôme étranger.


Source : lequotidiendumedecin.fr