Artériopathies oblitérantes des membres inférieurs

Stents ou ballons actifs, encore le grand flou  Abonné

Par
Publié le 28/11/2016

On estime que 4 à 8 % des Européens occidentaux d'au moins 40 ans seraient atteints d'artériopathies oblitérantes des membres inférieurs (AOMI), selon les chiffres présentés au congrès de la société européenne de radiologie cardiovasculaire et interventionnelle (CIRSE), en septembre 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte