Pr Meyer Elbaz, cardiologue au CHU de Toulouse

Statines : renforcer l'adhésion au traitement  Abonné

Par
Publié le 21/06/2018
statines

statines
Crédit photo : Phanie

Elbaz

Elbaz
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Faut-il aborder l’observance en consultation ?

Pr MEYER ELBAZ : Certains sont agressifs et disent : « J’ai arrêté la statine. C’est décrié. » Ils remettent en cause notre avis éclairé de médecin. Ce phénomène de société est amplifié par le buzz médiatique sur les « dangers » des statines. D’autres, déstabilisés, se taisent… mais leur taux de LDL est élevé. N’hésitons pas à aborder la non-observance, tant en prévention primaire si l’indication est avérée qu’en prévention secondaire où il y a de 70 à 80 % de dyslipidémies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte