SOS Médecins rejoint à son tour le mouvement de grève de fin d’année

Publié le 18/11/2014
1416327597564559_IMG_141499_HR.jpg

1416327597564559_IMG_141499_HR.jpg
Crédit photo : AFP

SOS Médecins rejoint la vaste opposition au projet de loi de santé de Marisol Touraine. Lors de son assemblée générale du 6 novembre, l’association d’urgentistes libéraux a décidé de s’associer au mouvement de grève des médecins libéraux entre Noël et le Jour de l’an.

L’association juge en particulier que le service territorial de santé au public « supprimera la liberté de choix des patients ». Elle dénonce par ailleurs « le refus de revalorisation de l’acte médical, alors que les tarifs sont inchangés depuis 2007 ».

Le tiers payant généralisé n’est pas oublié. SOS Médecins estime qu’il s’agit « d’une mesure à caractère social déjà en vigueur pour les personnes en difficulté, et non d’un droit universel inflationniste et démagogique ».

SOS Médecins s’en prend enfin au « pouvoir exorbitant » qui sera donné aux agences régionales de santé (ARS), accusées d’avoir déjà « démantelé la permanence des soins (PDS), en y substituant une prise en charge exclusivement hospitalière, sans se soucier de l’intérêt du patient, ni du coût pour la collectivité ».

SOS Médecins précisera prochainement « les conditions et la portée » de sa participation au mouvement de grève.

H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr