Après une embolie pulmonaire…

Si l’essoufflement persiste, investiguer  Abonné

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 21/02/2019
embolie pulmonaire

embolie pulmonaire
Crédit photo : PHANIE

L’embolie pulmonaire est une maladie fréquente (30 000 à 35 000 cas/an en France). Son incidence a légèrement augmenté (1) à la fin des années quatre-vingt-dix, probablement du fait de nouvelles pratiques diagnostiques, l’angioscanner devenant quasi-systématique et de plus en plus performant (embolies détectées de plus en plus petites).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte