Servier : « Libération » condamné pour diffamation

Publié le 18/11/2013

Le quotidien « Libération » a été condamné vendredi en diffamation pour des articles parus en 2010 consacrés à l’Isoméride des laboratoires Servier, un anorexigène retiré du marché à la fin des années 1990 en raison d’effets secondaires graves.

Laurent Joffrin, à l’époque directeur de la publication du journal, a été condamné à 1 000 euros d’amende, et les quatre journalistes signataires ont écopé de 400 euros d’amende avec sursis.

Le journal affirmait que Servier avait exercé sur plusieurs personnes susceptibles de compromettre la commercialisation de l’Isoméride diverses pressions et mesures d’intimidation allant jusqu’aux menaces de mort.

Le tribunal a estimé que les journalistes ne disposaient de suffisamment d’éléments pour porter de telles allégations.

L’avocat de « Libération » a indiqué qu’il n’était pas d’accord avec l’interprétation par le tribunal des pièces produites en défense.

 Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr