Secteur privé à l’hôpital public, une légère baisse

Publié le 30/10/2014
Article réservé aux abonnés

Les dépassements d’honoraires dans le secteur public sont en légère baisse en 2013, selon une enquête menée par le mensuel 60 millions de consommateurs et 66 millions d’impatients. En 2011, il s’établissait à 70 millions d'euros en 2011. Cette diminution serait-elle due à la pression médiatique ? Ce montant demeure en tout état de cause très limité comparé aux dépassements reçus par les médecins libéraux (2,7 milliards d’euros). Les effectifs de médecins autorisés à pratiquer des dépassements sont réduits. Sur un effectif de 40 000 praticiens hospitaliers, seulement 2 107 sont installés en secteur 2. C’est en Île-de-France que le montant des dépassements est le plus important. Avec un total d’honoraires perçus de 5 300 euros annuels, chaque médecin parisien reçoit en moyenne 2 000 euros de plus que ses confrères exerçant en province. Quatre pour cent d’entre eux affichent même des honoraires supérieurs à 50 000 euros. Au ministère de la Santé, on confirme que le secteur privé n’est pas remis en cause, attractivité oblige.


Source : Décision Santé: 298