Syndrome du bébé secoué

Savoir y penser, alerter, hospitaliser  Abonné

Par
Dr Gérard Bozet -
Publié le 01/04/2019
BEBE SECOUE

BEBE SECOUE
Crédit photo : PHANIE

La Haute Autorité de santé et la Société française de médecine physique et de réadaptation (Sofmer) ont actualisé en 2017 les recommandations aux professionnels sur le diagnostic du syndrome du bébé secoué (SBS) et ses suites juridiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte