Sauvetage de l’ASV : le scénario se précise

Publié le 20/05/2011
1305897055256687_IMG_61479_HR.jpg

1305897055256687_IMG_61479_HR.jpg
Crédit photo : © S. TOUBON/ « LE QUOTIDIEN »

Une réunion quadripartite (syndicats médicaux, CARMF, assurance-maladie, État) a avancé jeudi sur le dossier de la réforme de l’allocation supplémentaire vieillesse (ASV). Le maintien du régime étant acquis, c’est sur les modalités de ce sauvetage que portent désormais les discussions.

Le scénario envisagé en l’état prévoit des cotisations doublées (avec un taux de prise en charge pour les médecins du secteur I par l’assurance-maladie qui reste à négocier) et une baisse des points de retraite de l’ordre de 15 %. Dans cette hypothèse, un problème se pose pour les médecins du secteur II qui ne peuvent prendre en charge le doublement de leurs cotisations ASV (elles pourraient atteindre ainsi plus de 8 000 euros).

Une autre pierre d’achoppement concerne l’âge légal de départ en retraite : les projections pour l’instant retenues, qui assurent la pérennisation du régime à l’horizon 2030, ne tiennent que s’il passe de 65 à 67 ans.

La date d’entrée en vigueur de ces dispositions ne fait pas l’unanimité entre les médecins – qui souhaitent leur application intégrale dès 2012 – et la caisse – qui préfèrerait une mise en œuvre progressive sur 10 ans.

Une nouvelle réunion technique est programmée le 1er juin. L’ASV étant du ressort conventionnel, c’est dans le cadre de la prochaine convention (toujours attendue pour le début de juillet) que se règleront les détails de la réforme.

 K. P.

Source : lequotidiendumedecin.fr