Sarkozy promet une carte Vitale biométrique s’il est réélu

Publié le 09/03/2012
1331313029331330_IMG_79355_HR.jpg

1331313029331330_IMG_79355_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

Nicolas Sarkozy a proposé jeudi, s’il était élu, de mettre en place la carte Vitale sécurisée pour lutter contre la fraude aux prestations sociales. « Nous allons transformer la carte Vitale comme nous avons transformé le passeport et la carte d’identité avec le système biométrique », a-t-il déclaré sur RMC et BFM-TV.

Le président de la République a réaffirmé que le système de santé français était « le meilleur » mais aussi « le plus onéreux du monde ». « Il nous impose de lutter contre la fraude, il nous impose de demander un effort aux Français comme aux étrangers qui en bénéficient », poursuit le chef de l’État. Le système biométrique permettrait de garantir l’identité du patient grâce à ses empreintes digitales. La carte Vitale biométrique figurait parmi les propositions de la Mission d’évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale (MECSS) de l’Assemblée nationale pour lutter contre la fraude aux prestations et cotisations sociales.

Cette mesure était également défendue dans le projet de l’UMP pour 2012. Il est prévu que chaque citoyen dispose d’une carte sociale biométrique qui regroupe les informations nécessaires à l’ouverture de ses droits (état civil, situation familiale et professionnelle, etc.) et lui permette de percevoir ses prestations.

Dans son projet présidentiel, Marine Le Pen (Front national) plaide aussi pour le déploiement de la carte Vitale biométrique. Selon le ministère de la Santé, le montant des fraudes sociales s’est élevé en 2010 à 458 millions d’euros.

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr