De l'inéluctable réalité au discours convenu

Saine colère...

Publié le 14/05/2007
- Mis à jour le 14/05/2007
1276099225F_Img264027.jpg

1276099225F_Img264027.jpg

ON AIMERAIT DIRE combien on aime la dérision qui accompagne une élection ; que la conquête du pouvoir ne doit pas inhiber l'humour ; qu'il y a parfois plus de mérite à perdre qu'à gagner ; qu'un peu d'ironie, de distance par rapport à un événement qu'il est toujours bon de relativiser, sont méritoires. Après tout, si on a voté Royal et donc qu'on a perdu, c'est tout de même moins grave qu'une chute dans une crevasse.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?