Courrier des lecteurs

Rupture de stocks : une vérité dérangeante

Publié le 12/03/2019

En tant que pharmacien d’officine, les ruptures de stock, évoquées dans le courrier du Dr Alain Drux du 14 février («Ras-de-bol des ruptures de stocks»), sont mon quotidien. Chaque jour, je consacre au minimum 30 à 45 minutes à essayer de me réapprovisionner parmi une liste approximative de 100 produits (Valsartan, Euthyrox, aspirine protect, …). Il faut rajouter à cela le temps de contacter les médecins.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?