Rotarix et Rotateq : l’AFSSAPS lève sa mise en garde

Publié le 31/01/2011

L’AFSSAPS vient de lever la mise en garde émise fin mai 2010 concernant l’utilisation des vaccins Rotarix et Rotateq, suite à la détection de circovirus porcins et de particules virales. Ces virus sont fréquemment retrouvés dans certaines viandes et autres produits alimentaires, sans pour autant être pathogènes chez l’homme. « Compte tenu du fait que ces circovirus ne présentent pas de danger pour la santé humaine et qu’aucun signal de pharmacovigilance n’a été rapporté à l’échelon international », comme l’a précisé l’Agence européenne dans un rapport rendu le 18 novembre 2010 après évaluation complète des données, l’AFSSAPS considère que les mesures de précaution préconisées en mai peuvent être levées. Il est néanmoins demandé aux laboratoires fabricants de mettre en place des mesures correctrices pour que les lots de vaccins soient indemnes de toute contamination par l’agent d’origine porcine. Rotarix et Rotateq sont des vaccins oraux utilisés chez les nourrissons à partir de l’âge de six semaines pour les protéger contre les gastro-entérites dues à une infection à rotavirus.


Source : lequotidiendumedecin.fr