L’histoire du jour

Rosalind à Paris  Abonné

Publié le 29/03/2012

« Rappelez-vous ma sœur », demande Jenifer Glynn dans « The Lancet ». L’histoire a retenu Watson et Crick. Le prix Nobel de médecine 1962, Watson, Crick et Wilkins. Mais à chaque fois, dans la découverte de la double hélice de l’ADN, une oubliée de taille : Rosalind Franklin, décédée en 1958 à 37 ans d’un cancer de l’ovaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte