Angiopathie Amyloïde cérébrale

Rôle central de l’imagerie dans la prise en charge  Abonné

Publié le 22/02/2018
IRM neurologie

IRM neurologie
Crédit photo : DR

L’angiopathie amyloïde cérébrale (ACC) est liée au dépôt, dans la paroi des petits vaisseaux de la superficie du cerveau (parenchymateux et méningés), d’une protéine amyloïde présente à l’état physiologique et dont le rôle est inconnu. Celle-ci prend une conformation anormale dans l’AAC, gênant ainsi son évacuation et lésant les parois microvasculaires alors fragilisées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte