Revenus 2013 : les radiologues réclament plus de stabilité financière pour renouveler leurs équipements

Publié le 09/09/2014
1410272719542570_IMG_135403_HR.jpg

1410272719542570_IMG_135403_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) s’inquiète de la diminution importante de 7,5 % des recettes totales, avant charges, des médecins radiologues libéraux en 2013, selon le bilan fiscal des associations régionales agréées des professions libérales (ARAPL), publié lundi dans « le Quotidien ».

« Cette baisse est la conséquence des mesures d’économie sur l’imagerie médicale », analyse le syndicat. Selon les données de l’ARAPL, les bénéfices des radiologues sont restés stables l’an dernier (- 0,1 %), les professionnels ayant considérablement réduit leurs frais de personnels et leurs investissements.

« Les cabinets d’imagerie médicale ont besoin de stabilité financière afin d’assurer le renouvellement nécessaire des équipements », affirme la FNMR. Le syndicat rappelle que les radiologues libéraux investissent sur leurs fonds propres pour acquérir des tables de radiologie télécommandées ou des IRM, et « assurer à tous les patients l’accès au meilleur des technologies d’imagerie ».

Ch. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr