Les digressions de la campagne

Restons au coeur du sujet

Publié le 04/04/2007
- Mis à jour le 04/04/2007
1276109683F_Img257702.jpg

1276109683F_Img257702.jpg

AUSSI PASSIONNÉE qu'elle soit, une campagne n'est pas passionnante à chaque instant. Les candidats ont besoin de faire des effets d'annonce. Ils ne s'en sont pas privés ; ils s'en sont même donné à coeur joie, avec, inpetto, la conviction qu'ils ne feraient pas le quart de ce qu'ils ont promis. Mais proposer de supprimer l'ENA, cela revient un peu à détruire le symbole plutôt que le mal, pour autant que ce mal existe réellement.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?