Reprise du procès du meurtrier présumé d’une rhumatologue

Publié le 06/06/2011

Le procès de Mohamed Medjahed, un marginal de 52 ans soupçonné d’avoir tué le Dr Sophie Berkmans, le 7 octobre 2002, a repris devant la cour d’assises du Nord, à Douai. Ouvert le 6 décembre 2010, il avait été interrompu à la suite du témoignage d’une femme qui affirmait connaître un homme ayant fréquenté Sophie Berkmans et dont l’ancienne maîtresse avait juré d’égorger quiconque s’approcherait de son ancien amant. Un témoignage de dernière minute qui s’est révélé infondé, la maîtresse et l’amant présumé ayant été entendus à plusieurs reprises et mis hors de cause.

Sophie Berkmans, 41 ans, avait été retrouvée morte dans son cabinet de Valenciennes, baignant dans son sang, son cou présentant des traces de strangulation et son visage des traces de coups. Mohamed Medjahed avait été interpellé et mis en examen en avril 2008, après que des bouts d’ongles, portant ses empreintes génétiques, eurent été découverts dans le sang de la victime.

Le procès est prévu jusqu’à vendredi au plus tard. L’accusé, qui continue de nier, risque jusqu’à trente ans de prison.


Source : lequotidiendumedecin.fr