Repères  Abonné

Publié le 08/12/2014

Le système des dénominations communes internationales (DCI) a été créé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1950. L’objectif était de fournir aux prescripteurs « un nom d’appellation unique et universellement reconnu permettant d’identifier chaque substance », indique l’OMS. Ces DCI sont placées dans le domaine public afin de pouvoir être employées partout et sans restrictions. Les DCI sont arrêtées par l’OMS après avis d’experts de la pharmacopée internationale. Une DCI est choisie pour la partie active de la molécule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte