Réforme HPST : les hospitaliers déplorent un manque de pédagogie

Publié le 19/04/2012
1334844827343315_IMG_82479_HR.jpg

1334844827343315_IMG_82479_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Ce manque de pédagogie a été souligné à de nombreuses reprises par les hospitaliers auditionnés par cette mission (2 000 personnes ont participé à 45 réunions organisées entre septembre 2011 et janvier 2012 en métropole et en Outre-mer). Les cadres et chefs de pôle ont regretté que la loi Bachelot n’ait pas donné lieu à davantage d’information. Les pilotes de la mission, Frédéric Boiron et le Dr Francis Fellinger, ont pu constater en faisant réagir médecins et directeurs que la gouvernance hospitalière, sujet de bien des inquiétudes en 2009, se trouve à présent apaisée.

La mission formule dix propositions, parmi lesquels figurent la correction des effets négatifs de la T2A, la valorisation de la notion de service public hospitalier, l’introduction d’une plus grande souplesse des règles juridiques, ou encore la valorisation des réussites et des acteurs qui les animent.

Les conclusions de la mission Hôpital public en résumé.

D. CH.

Source : lequotidiendumedecin.fr