Sur les terrains les plus reculés

Réduire la mortalité par armes de guerre

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 03/06/2019
guerre

guerre
Crédit photo : PHANIE

« L’objectif de "zéro décès évitable" a conduit depuis quelques années l'armée américaine à analyser systématiquement les causes de décès au combat », rappelle le Pr Stéphane Travers, médecin chef au Service de santé des armées, École du Val-de-Grâce, Paris. Le résultat a été clair : près d’un quart des décès survenus en Afghanistan auraient pu être évités si le contexte avait permis un traitement optimal plus précoce.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)