Maladie du greffon contre l’hôte

Réduction relative de 43% du risque de décès avec inolimomab  Abonné

Publié le 07/02/2019

C’est une pathologie de pronostic très péjoratif. Chaque année en Europe, environ 4 000 personnes meurent des suites d’une maladie du greffon contre l’hôte résistante aux stéroïdes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte