Nouvelle technologie pour thérapie de resynchronisation

Réduction de 35 % des hospitalisations pour insuffisance cardiaque  Abonné

Par
Publié le 03/11/2016

Cette nouvelle technologie repose sur la combinaison d’un capteur de contractilité cardiaque, SonR, et d’un appareil de resynchronisation cardiaque, LivaNova, équipé d’un logiciel d’optimisation.

Le capteur SonR est un micro-accéléromètre encapsulé à l’extrémité de la sonde implantée dans l’oreillette droite. Son objectif est de mesurer, en continu, les vibrations générées par les contractions cardiaques et de permettre une thérapie de resynchronisation cardiaque qui s'adapte en continu au besoin individuel de chaque patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte