« Cabaret décousu », par la Comédie-Française

Récital théâtral

- Publié le 23/06/2009
- Mis à jour le 23/06/2009
1276097824F_600x_73338_IMG_16465_1245839169131.jpg

1276097824F_600x_73338_IMG_16465_1245839169131.jpg
Crédit photo : PHILIPPE MEYER

UN GRAND RIDEAU de velours rouge, qui donne un effet de velours frappé dans les lumières, ferme la totalité du fond de la petite scène et recouvre un étroit rebord. À cour, un piano, puis un violoncelle (Anne Causse), un accordéon (Jean-Claude Laudat), un violon (Frédéric Dessus). Les musiciens pénètrent les premiers. Pascal Sangla, au piano, assure l’excellente direction artistique et suit les chanteurs, les soutient. L’art superbe de cette petite formation n’est pas pour rien dans le bonheur que l’on prend à ce moment exquis.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?