Réchauffement climatique : Hillary Clinton prend les choses en main

Publié le 17/02/2012

La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a annoncé hier la création d’une initiative regroupant plusieurs pays et destinée à lutter contre les polluants à courte durée de vie, principalement méthane et suie.

Entourée de représentants du Canada, du Bangladesh, du Mexique, de la Suède et du Ghana, membres de l’initiative, Hillary Clinton a invité d’autres pays à se joindre à la « Coalition pour le climat et la qualité de l’air ». « Cette coalition, premier effort international du genre, mènera une campagne mondiale (...) pour apporter des solutions contre les polluants à courte durée de vie », a-t-elle déclaré. « Plus d’un tiers du réchauffement climatique est causé » par ce type de polluants. À titre de comparaison, les émissions de dioxyde de carbone (CO2), qui restent très longtemps dans l’atmosphère, représentent la moitié du réchauffement climatique.

Hillary Clinton a insisté sur le fait que la coalition, dotée de 15 millions de dollars de fonds, permettrait de « compléter » les différentes actions contre la réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Ces efforts sont actuellement menés au niveau mondial dans le cadre du protocole de Kyoto, à ceci près que les États-Unis ont refusé de le ratifier et que le Canada est devenu en décembre le premier État à se retirer du protocole.

S. H.

Source : lequotidiendumedecin.fr