Rappel, par précaution, de lots de médicaments dérivés du sang

Publié le 30/10/2012

L’ANSM annonce aujourd’hui sur son site le rappel par LFB Biomédicaments de lots de médicaments dérivés du sang.

Le laboratoire LFB Biomédicaments procède, à la demande de l’ANSM, au rappel des lots* des médicaments dérivés du sang (MDS) issus du plasma d’un donneur de sang ayant développé un cas probable de maladie de Creutzfeldt-Jakob sous sa forme sporadique. Ce rappel est effectué par mesure de précaution dans le cadre de la politique de sécurité transfusionnelle. Aucun cas de transmission de la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jakob par les MDS n’a été rapporté. En outre, les procédés de fabrication des MDS comportent des étapes considérées comme efficaces pour l’élimination des prions. Conformément à la circulaire DGS/SQ4 n° 98/231 du 9 avril 1998, un tel rappel n’appelle pas une information nominative, telle que prévue par l’article L 1111-2 du code de la santé publique, des patients ayant reçu les produits des lots concernés par le rappel. En effet, la transmission par les médicaments dérivés du sang de la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jakob constitue en l’état actuel des connaissances scientifiques un risque théorique et non pas un risque nouveau avéré et identifié. Les médicaments des lots mentionnés dans cette liste et qui auraient fait l’objet d’une rétrocession sont également concernés par ce rappel. Dans ce cas cependant, une information spécifique sur le motif du rappel pourra être apportée aux patients actuellement détenteurs de ces produits.

* Voir liste des lots sur le site http://www.ansm.sante.fr


Source : lequotidiendumedecin.fr