Radiation annulée du Pr Joyeux : « La liberté d’expression a des limites », s'insurgent six académies

Publié le 29/06/2018

« L’actualité rappelle que la rougeole peut encore tuer », s'alarment dans un communiqué six Académies médecine, sciences, pharmacie, chirurgie-dentaire, vétérinaire et agriculture.

Les six académies « s’insurgent des propos d’Henri Joyeux qui, se prévalant de la levée de sa radiation du Conseil national de l’Ordre des Médecins, prétend "qu’il a raison" concernant ses positions sur la vaccination ».

Réagissant à la décision de la chambre disciplinaire nationale de l'Ordre qui a annulé la radiation prononcée à l'encontre du Pr Joyeux, elles estiment « dans leur devoir de protection de la santé des populations » d'alerter et « déclarent solennellement que la "liberté d’expression" a des limites et qu’elle n’excuse en rien les allégations irresponsables de certains professionnels de santé ».

« Ces positions sont d’autant plus scandaleuses que les couvertures vaccinales restant insuffisantes en France, des risques épidémiques perdurent », soulignent les académiciens.

L'Ordre national des médecins s'est lui-même pourvu en cassation contre la décision de sa chambre disciplinaire, instance indépendante au sein de l'institution.


Source : lequotidiendumedecin.fr