Rachat de Générale de santé : l’autorité de la concurrence saisie

Publié le 15/09/2014

Début juin, le premier groupe hospitalier privé français (75 établissements, 19 000 salariés) a été racheté par l’Australien Ramsay healthcare et Predica, filiale du groupe Crédit agricole assurances. Il manque une étape pour entériner cette prise de contrôle par les Australiens : l’autorité de la concurrence doit au préalable donner son feu vert. Générale de santé l’a saisie le 20 août. L’examen du projet de reprise est en cours. L’autorité de la concurrence rendra son avis à l’automne.

L’autorité « sera attentive à ce que l’opération n’affecte pas de manière significative la concurrence entre cliniques en France, notamment en Ile-de-France où les entreprises sont déjà très présentes ». Ramsay et Predica envisagent d’acquérir 83,43 % du capital de Générale de santé.

Créée en 2009, l’autorité de la concurrence est chargée de contrôler les opérations de concentration sur le sol français. Elle n’a à ce jour interdit aucune opération. Dans 96 % des dossiers étudiés, elle délivre un feu vert sans réserve. Dans 4 % des cas, elle accorde une autorisation sous condition.


Source : lequotidiendumedecin.fr