Au-delà de l’effet placebo

Quinze fois plus de prescriptions d’IPP en 5 ans  Abonné

Par
Publié le 19/11/2018
reflux a detourer

reflux a detourer
Crédit photo : PHANIE

« On estime que de 30 à 50 % des nourrissons régurgitent, ce qui n’est pas le reflet d’une par incompétence du sphincter inférieur de l’œsophage, avec hypotonie, mais de relaxations inappropriées de sa part, qui entraînent une remontée passive du contenu gastrique », indique le Dr Marc Bellaïche de l’hôpital Robert-Debré (APHP). En cause, l’inadéquation entre le contenant et le contenu, qui peut être facilement expliquée en rapportant la quantité bue par un nourrisson, 130 ml/kg/j, à ce qu’elle serait chez un adulte de 70 kg : 9 litres quotidiens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte