Dépakine et grossesse

Quelles alternatives ?  Abonné

Publié le 15/12/2016

Le 25 août dernier, la publication des résultats d’une enquête observationnelle rétrospective, diligentée par l’Agence nationale de sécurité du médicament a révélé qu’entre 2007 et 2015, 14 332 grossesses sous valproate ou ses dérivés (VOSD), ayant donné lieu à 8 701 naissances vivantes, ont été comptabilisées en France. Sur cette même période, la prescription annuelle du VOSD chez la femme enceinte a baissé de 42,4 % en moyenne : de 55,9 % dans les épilepsies, contre seulement 18 % dans les troubles bipolaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte