Quelle conduite face à l'IM secondaire ?  Abonné

Publié le 20/05/2019

- Privilégier le traitement médical, incluant revascularisation et resynchronisation 

- Discuter l'implantation d'un MitraClip en cas d'échec d’un traitement médical bien conduit, de ventricule gauche pas trop dilaté et de fuite sévère persistante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte