Quelle conduite face à l'IM secondaire ?

Publié le 20/05/2019

- Privilégier le traitement médical, incluant revascularisation et resynchronisation 

- Discuter l'implantation d'un MitraClip en cas d'échec d’un traitement médical bien conduit, de ventricule gauche pas trop dilaté et de fuite sévère persistante.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?