Spondylarthrite ankylosante

Quel risque cardiovasculaire?  Abonné

Publié le 11/12/2014

La spondylarthrite ankylosante (SA) étant, comme la polyarthrite rhumatoïde (PR), un rhumatisme inflammatoire, et l’inflammation étant en cause dans l’augmentation du risque cardiovasculaire, la réponse à la question est a priori positive. Cependant les différences d’âge de survenue et de sex-ratio entre les deux affections sont susceptibles de moduler l’importance du risque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte